Nuit Blanche 2008

Nuits Blanche 2008
Lors de la nuit blanche 2008, je n’ai pas eu l’occasion de voir beaucoup d’installation car j’étais assez fatigué.
Malgré cela, j’ai été subjugué par le travail de RYOJI IKEDA  à la tour Montparnasse. Son installation “spectra” est l’un des dispositif les plus puissant que j’ai eu l’occasion de voir, d’entendre et de vivre.

L’expérience est total.

La bande sonore ressemble a des fond sous marin. Composé d’infra basses qui prenne le ventre, donne le vertige et déforme le temps, je me suis sentie happé. Ces dizaines de spots lumineux extrêmement puissants, qui t’entourent créé un contraste puissant avec la noir total de la nuit .Cette lumière transforme l’espace et les repères.

RYOJI  IKEDA Nuits Blanche 2008
RYOJI  IKEDA Nuits Blanche 2008
RYOJI  IKEDA Nuits Blanche 2008
RYOJI  IKEDA Nuits Blanche 2008Les gens sont fasciner, joue avec la lumière, rie, s’embrasse, tourne en rond.

Ce dispositif est impressionant, tellement qu’il en fait peur (il rappelle le mémorial du 11/09 ou les DCA de la nuit de Nuremberg) mais on ne peut s’empêcher la fascination de cet fausse révélation.
Ca me rappelle la conférence que Pierre Auboiron avait donné l’année dernière à l’Ensad sur le matériaux lumière
Nuits Blanche 2008

Avant cela, nous avons jeter un oeil a gare de l’est, voir les installations de Pierrick Sorin.
La première ma laisser de marbre (prise de photo de spectateur sur fond bleu puis re contextualiser avec Mr et enfin projeter sur la gare comme un cliché d souvenir de voyage avec l’artiste).

Par contre la seconde était saisissante dans le jeu qu’elle propose. Des assistants de l’artiste versent des coulés de peintures sur un plexiglas transparent ce dernier est filmer, puis re projeter a l’échelle de l’immeuble.
Nuits Blanche 2008 Pierrick Sorin
Nuits Blanche 2008 Pierrick Sorin
Nuits Blanche 2008

+++ le diaporama +++

+++ site de la nuit +++